Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Investissement en bitcoin : placement pertinent ou risque et arnaque ?

Investissement en bitcoin : placement pertinent ou risque et arnaque ?

Le 10 mars 2021
Investissement en bitcoin : placement pertinent ou risque et arnaque ?
Investissement en bitcoins en réaction à la crise économique de 2021 : attention aux risques de fraudes financières des sociétés de trading ou de brockers en ligne non agréés par l'AMF: quels recours contre les arnaques aux bitcoins?

L'actualité récente relance l'attractivité du bitcoin depuis début 2021 par rapport aux placements bancaires peu rémunérateurs: Maître Virginie LARCHERON Avocat à PARIS 16 répond à vos préoccupations sur le bitcoin:

Doit on se laisser influencer par cette bulle spéculative ou rester méfiant vis à vis du bitcoin ?

Internet est le creuset des escroqueries notamment dans le domaine de la finance et des placements financiers.

Pour rappel, le bitcoin est un crypto-actif ou crypto-monnaie créée en 2008: Il s'agit d'une monnaie n'ayant pas de cours légal et n'offrant aucune garantie de représentation des fonds par la Banque de France car elle n'est pas reconnue comme une monnaie légale en France.

Le bitcoin a fait l'objet depuis 2013 d'une vague campagne d'alerte des autorités de contrôle (AMF, DGCCRF, Banque de France) en raison du nombre d'arnaques et de fraude sur internet.

De nombreuses sociétés, prestataires de services de paiement (PSP) ou intermédiaires dans l'achat de bitcoins, brockers, soi proposent d'acheter des bitcoins sur internet à des investisseurs potentiels démarchés sur internet et attirés par le gain rapide et la spéculation.

Cependant, rares sont les brockers en bitcoins sérieux et agréés par l'AMF, autorité de contrôle.

L'AMF, autorité de contrôle et de surveillance des risques, publie régulièrement des listes noires de sociétés ou de sites internet douteux ou dangereux, établies à partir de plaintes de victimes dont les fonds ont disparu. Le Cabinet LARCHERON avocat représente et défend des victimes de brockers ou sociétés de trading frauduleux souvent blacklistés par l'AMF : cryptoquicker.com, boursebitcoin.com, acheterdubitcoin.com, epargnebitcoin.fr...

Les victimes démarchées par internet font l'objet de manipulations mentales consistant à gagner leur confiance pour procéder à des virements vers des comptes bancaires ouverts vers l'étranger (Pays d'Europe de l'est,  Isräel, Arménie, Chine...).

Les virements sont parfois réalisés grâce à des banques en ligne connues et donc rassurantes pour le client victime d'une fraude (BOURSORAMA, ING, ARKEA BANK etc...). Cependant, les banques n'opèrent pas systématiquement les contrôles de cohérences et manquent parfois à leur devoir de vigilance sur les virements du compte de la victime alors qu'ils présentent des anomalies apparentes.

L'actualité post covid 19 affichant une cotation en hausse de la valeur du bitcoin doit être prise avec précaution : la richesse et la valorisation du bitcoin sont uniquement virtuelles et dépendante que vous ayez ouvert un compte dédié auprès d'une société de trading ou un brocker sérieux vous assurant la restitution de vos fonds.

En cas de fraude ou de litige avec la société de trading ou le brocker sur vos investissements en bitcoins, le cabinet de Maître Virginie LARCHERON Avocat à PARIS 16 est à votre disposition pour vos exposer vos recours et droits.