Menu

Avocat en droit de la consommation à Paris 16

Le droit de la consommation est à la frontière du droit bancaire, du droit financier et du droit des assurances. Il englobe de nombreux aspects de la vie quotidienne de chacun d’entre nous.

Le droit de la consommation est un droit protecteur des intérêts du consommateur considéré comme une personne en position de faiblesse face à son cocontractant dans le cadre de contrats types, contrats d’adhésion. Les entreprises abusent souvent de leur état de position dominante pour imposer des contrats ne répondant pas aux directives européennes régissant la matière.

Cependant, seul un avocat spécialiste peut déceler les clauses abusives et vous permettre d’en obtenir la nullité.

Défense individuelle des consommateurs

Votre avocat à Paris 16, vous aidera à analyser le contrat litigieux et chacune de ses clauses afin de déterminer s’il comporte des clauses abusives (et donc nulles car inexistantes) ou si les conditions de formation ont été respectés (délai de rétractation, droit de réflexion).

L’expérience en matière de droit de la consommation du cabinet vous permet de bénéficier des résultats obtenus depuis près de 15 ans et donc de la gestion optimale de votre dossier (litige TEG, clause abusive contrats fournisseurs de service, contentieux EASY JET, contrat d’assurance vie FWU LIFE INSURANCE sur l’effet cliquet et la faculté de renonciation …).

Que vous soyez un particulier victime d’une arnaque, d’un abus d’un professionnel ou un usager en conflit avec un professionnel ; le cabinet d'avocat de Maître LARCHERON, est là pour vous assister et vous représenter afin de défendre vos droits devant les autorités de surveillance (DGCCRF, AMF, CNIL), ou devant les juridictions civiles et pénales.

droit de la consommation
Contact
Vous avez une question ? une prestation vous
intéresse ? N'hésitez pas à nous contacter :
par mail :

Contactez-nous

Par téléphone :
01 88 24 83 96
avocat à Paris 16, defense consommateur

La défense des actions collectives

La multiplication des abus en droit de la consommation a conduit les autorités de surveillance (AMF, DGCCRF, TRACFIN) à dénoncer les nombreux abus de professionnels dans les contrats qu’ils imposent aux consommateurs.

Maître LARCHERON, avocat en droit de la consommation à Paris 16,  représente et défend des actions dites « collectives » de consommateurs regroupés dans une même action, victimes d’une arnaque ou d’une fraude identique initiée par un même auteur.

Ses connaissances particulièrement pointues du droit de la consommation et son expérience des actions groupées lui permettent de vous donner rapidement une analyse de la situation et d’élaborer une stratégie d’attaque efficace, Maître LARCHERON ayant la culture du résultat quel que soit le temps passé dans ces dossiers souvent complexes et longs.

Différentes intervention du cabinet d'avocat

Le nombre faisant la force, il est de l’intérêt des consommateurs d’être défendus par un même avocat et devant les mêmes juridictions afin d’être plus fort devant des professionnels souvent rompus aux procédures et que les juges prennent conscience de l’ampleur des enjeux.

Affaire des prêts en francs suisses

Maître LARCHERON a ainsi initié en 2010 la plus grande procédure dans l’intérêt de centaines de consommateurs (2300 victimes) dans l’affaire des prêts toxiques (HELVET IMMO) contre la banque BNP PARIBAS PERSONAL FINANCE devant les juridictions civiles sur tout le territoire et devant le tribunal correctionnel qui a conduit à une victoire exemplaire dans le droit de consommation.

Elle a également obtenu la nullité des contrats de prêts en francs suisses dans l’Est de la France contre la CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE ALSACE.

Affaire du trading haute fréquence

Maître LARCHERON représente également les victimes de la fraude dite au TRADING HAUTE FREQUENCE sur le marché du FOREX contre les établissements financiers n’ayant pas respecté leur devoir de vigilance sur les virements financiers présentant des anomalies apparentes.

Affaire d’investissements immobiliers

Maître LARCHERON représente également des victimes ayant investi sous forme de « package » dans des biens immobiliers de défiscalisation dont les vendeurs/promoteurs s’est révélé défaillant avec la complicité des autres intervenants (Notaire, banque, conseil en gestion de patrimoine). La défense des consommateurs peut s’organiser sous forme d’associations (AFUL) s’ils sont copropriétaires.

Consultez également :